ART = IDEOLOGY IN ACT

Artiste-philosophe, Cendres Lavy réunit et croise deux territoires au sein d’une pratique plastique protéiforme et intense. Elle jongle entre le dessin, la gravure, la photographie, la peinture, la couture et la poésie pour nous livrer une œuvre extrêmement graphique, abrupte et débarrassée des codes de représentations traditionnels. « Les techniques que j’utilise représentent en creux et à l’envers, saisissent une entité sémantique, afin d’en offrir une image à rebours, frontale, active et concentrée. » Avec une tonalité sombre et inquiétante, l’artiste dessine des corps imparfaits aux visages grimaçants, des monstres hybrides, mi-humains, mi-animaux. Des corps nus, perçus dans leur intimité, embarrassante, sans fard. Avec une prédilection pour les confrontations physiques intenses, brutales, difficiles, Cendres Lavy examine chacune des facettes des relations entre femmes et hommes. Elle y recueille les rapports de force, les tensions, les complexités et une forme de bestialité inhérente à une sexualité assumée et à une dimension érotique qu’elle déploie sous toutes ses coutures.
Cendres Lavy – Contre Modèles, Julie CRENN
http://crennjulie.com/2012/11/01/cendres-lavy-contre-modeles-inter-art-actuel-112/
(ENGLISH >)
Artist-philosopher, Cendres LAVY meets and crosses two territories within a protean plastic and intense practice. She juggles drawing, printmaking, photography, painting, sewing and poetry to deliver us a very graphic work, abrupt and free of traditional representations of code. "The techniques I use are recessed and backwards, grab a semantic entity, in order to give a picture down, front, active and concentrated. "With a dark and ominous tone, the artist draws the imperfect bodies grimacing faces, hybrid monsters, half-human, half-animal. Naked bodies, perceived in their privacy, embarrassing, unvarnished. With a predilection for intense physical confrontations, brutal, tough, Cendres LAVY examines every facet of the relationship between women and men. She collects power relations, tensions, complexities and inherent form of bestiality to an assumed sexuality and erotic dimension that unfolds in all its glory.
Cendres Lavy – Contre Modèles, Julie CRENN
http://crennjulie.com/2012/11/01/cendres-lavy-contre-modeles-inter-art-actuel-112/

Dans une tonalité sombre mais non dénuée d'humour grinçant, l'artiste oeuvre avec une prédilection pour les confrontations physiques intenses et examine chacune des facettes de nos relations humaines.
Le Titre et l’image ne font souvent qu’un et placent le spectateur dans le double sens des mots et des images, par exemple aux oeuvres : Epuiser, Abîmer, Capturer…Il y a une volonté de mettre le spectateur face à cette réalité du mot et de l’image sans échappatoire mental et visuel possible.
Cela s’énonce davantage dans le champ de la vision que dans celui de l’image, cherchant à la faire déborder d’elle même, d’en percer le cliché.
Et indique ce en quoi la réalité ne veut pas se laisser réfléchir, que l'image est loin d’être innocente. Constituant précisément le lieu des idéologies, le rapport très serré qui existe entre "Dire" et "Faire". De fait, sans doute l’Art est-il le terrain stratégique où s'opèrent les plus grands enjeux de la pensée."

(English)
In a tone dark but not divested of acrid humor, the artist works with a preference at the intense physical confrontations and examines each of the facets of our human relations. The Title and the image make often only one and place the spectator in the double sense(direction) of the words and the images, for example in the works: exhaust, Damage, Capture … There is a will to put the spectator in the face of(in front of) this reality of the word and the image without excuse mental and visual possible. It expresses itself more in the field of vision than in that of the image, trying to make her(it) overflow her even, to drill the 'cliché '(picture). And indicate what the reality does not want to be allowed think(reflect), that the image is far from being innocent. Establishing exactly the place of the ideologies, the very tight report(relationship) which exists between "To Say" and "To make". Actually, doubtless the Art is the strategic ground where take place the biggest stakes in the thought. "
ART = IDEOLOGY IN ACT

Artiste-philosophe, Cendres Lavy réunit et croise deux territoires au sein d’une pratique plastique protéiforme et intense. Elle jongle entre le dessin, la gravure, la photographie, la peinture, la couture et la poésie pour nous livrer une œuvre extrêmement graphique, abrupte et débarrassée des codes de représentations traditionnels. « Les techniques que j’utilise représentent en creux et à l’envers, saisissent une entité sémantique, afin d’en offrir une image à rebours, frontale, active et concentrée. » Avec une tonalité sombre et inquiétante, l’artiste dessine des corps imparfaits aux visages grimaçants, des monstres hybrides, mi-humains, mi-animaux. Des corps nus, perçus dans leur intimité, embarrassante, sans fard. Avec une prédilection pour les confrontations physiques intenses, brutales, difficiles, Cendres Lavy examine chacune des facettes des relations entre femmes et hommes. Elle y recueille les rapports de force, les tensions, les complexités et une forme de bestialité inhérente à une sexualité assumée et à une dimension érotique qu’elle déploie sous toutes ses coutures.
Cendres Lavy – Contre Modèles, Julie CRENN
http://crennjulie.com/2012/11/01/cendres-lavy-contre-modeles-inter-art-actuel-112/
(ENGLISH >)
Artist-philosopher, Cendres LAVY meets and crosses two territories within a protean plastic and intense practice. She juggles drawing, printmaking, photography, painting, sewing and poetry to deliver us a very graphic work, abrupt and free of traditional representations of code. "The techniques I use are recessed and backwards, grab a semantic entity, in order to give a picture down, front, active and concentrated. "With a dark and ominous tone, the artist draws the imperfect bodies grimacing faces, hybrid monsters, half-human, half-animal. Naked bodies, perceived in their privacy, embarrassing, unvarnished. With a predilection for intense physical confrontations, brutal, tough, Cendres LAVY examines every facet of the relationship between women and men. She collects power relations, tensions, complexities and inherent form of bestiality to an assumed sexuality and erotic dimension that unfolds in all its glory.
Cendres Lavy – Contre Modèles, Julie CRENN
http://crennjulie.com/2012/11/01/cendres-lavy-contre-modeles-inter-art-actuel-112/

Dans une tonalité sombre mais non dénuée d'humour grinçant, l'artiste oeuvre avec une prédilection pour les confrontations physiques intenses et examine chacune des facettes de nos relations humaines.
Le Titre et l’image ne font souvent qu’un et placent le spectateur dans le double sens des mots et des images, par exemple aux oeuvres : Epuiser, Abîmer, Capturer…Il y a une volonté de mettre le spectateur face à cette réalité du mot et de l’image sans échappatoire mental et visuel possible.
Cela s’énonce davantage dans le champ de la vision que dans celui de l’image, cherchant à la faire déborder d’elle même, d’en percer le cliché.
Et indique ce en quoi la réalité ne veut pas se laisser réfléchir, que l'image est loin d’être innocente. Constituant précisément le lieu des idéologies, le rapport très serré qui existe entre "Dire" et "Faire". De fait, sans doute l’Art est-il le terrain stratégique où s'opèrent les plus grands enjeux de la pensée."

(English)
In a tone dark but not divested of acrid humor, the artist works with a preference at the intense physical confrontations and examines each of the facets of our human relations. The Title and the image make often only one and place the spectator in the double sense(direction) of the words and the images, for example in the works: exhaust, Damage, Capture … There is a will to put the spectator in the face of(in front of) this reality of the word and the image without excuse mental and visual possible. It expresses itself more in the field of vision than in that of the image, trying to make her(it) overflow her even, to drill the 'cliché '(picture). And indicate what the reality does not want to be allowed think(reflect), that the image is far from being innocent. Establishing exactly the place of the ideologies, the very tight report(relationship) which exists between "To Say" and "To make". Actually, doubtless the Art is the strategic ground where take place the biggest stakes in the thought. "